Jour 10 : Hengifoss, Guffufos, Seyðisfjörður, Detifoss, Myvatn

Grosse journée ce 31/05/2016 !

On débute par 1h30 de marche pour aller voir Hengifoss de l’autre côté du lac où on a passé la nuit.

Hengifoss_cascades

Hengifoss

Ensuite on décide de partir vers Seyðisfjörður pour tenter d’admirer les fjords sans brouillard aujourd’hui ! Au passage, on passe par un très joli col bien enneigé.

Col_seydisfjordur

Et devant Gufufoss belle cascade et beau paysage.

gufufoss

 

 

gufufoss_2

gufufoss_riviere

Arrivée à Seyðisfjörður, ville magnifique aux maisons très colorées. On y rencontre à nouveau Derek pour la dernière fois car il prend son ferry vers les îles Féroé.

seydisfjordur_maison

seydisfjordur_eglise

seydisfjordur_maison_3

seydisfjordur_maison_2

Petit pic nic au bord des fjords en compagnie des moutons. Emilie ne voulait plus partir, elle a tenté de s’accrocher …

seydisfjordur_fjord

seydisfjordur_emilie_accrochee

Départ vers le lac Myvatn avec une halte aux chutes de Detifoss pas très accessibles en raison de la neige

Detifoss_access_difficile

Detifoss

et juste en arrivant à Myvatn, stop au site geothermique Namafjall Hverir

namafjall_hverir_4

namafjall_hverir_2

namafjall_hverir

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fin de journée au camping de Myvatn.

Jour 9 : Fjords de l’Est

 

Départ de bon matin de Djúpivogur pour remonter les Fjords de l’Est.

Premier arrêt dans le Fjord de Berufjördur où une cascade nous attend. Très belle mais étonnement indiquée nul part.  On fait une pause car la route des Fjord …. c’est interminable.

Fjord_Berufjordur

Au passage rencontre avec des rennes introduites dans le pays au XIXème siècle.

troupeau_rennes

 

Malheureusement pour nous un vent d’Est soufflait ce jour là et tous les Fjords se sont retrouvés dans le brouillard par la suite. Donc direction les terres où il fait beau, on reviendra demain pour visiter Seyðisfjörður.

Fjord_Berufjördur

Passage par un col interminable avant de redescendre sur Egilsstadir.

coL_route_92

Halte au camping situé en bordure du lac de Lagarfljót. Ce lac long de 25 km est selon la légende habité par le cousin du Loch Ness, le Lagarfljótsormur. Nous ne l’avons pas rencontré.

Camping_lac_Lögurinn

Demain nous irons de l’autre côté du lac pour approcher Hengifoss une cascade soit disant 4 étoiles.

Jour 8 : Jökulsárlón, Hofn, Stafafell, Djúpivogur

Départ du camping et début de journée à Jökulsárlón (« lagune du glacier » en français) qui est le plus grand lac proglaciaire d’Islande. Il est alimenté par la fonte du Vatnajökull lui même le plus grand glacier d’Islande. Malgré le temps assez couvert, les icebergs étaient d’un bleu magnifique !

Jokulsarlon_pellican

Jokulsarlon_4

Jokulsarlon_3

Jokulsarlon_2

Jokulsarlon

Après avoir longuement admiré les icebergs direction Hofn où nous déposons notre compagnon de route Derek. Hofn est un port de pêche réputé pour le Humar (la langoustine). Juste devant le port, un sympathique restaurant ambiance familliale ou nous dégusterons  la langoustine baguette.  Des langoustines accompagnées de tranches de pain au beurre/ail/persil et d’une petite salade. Là, vraiment, je n’ai jamais rien mangé d’aussi bon de ma vie. Et je n’exagère pas, c’était délicieux !  Le restaurant  : Humarhofnin

Humarhofnin

Humarhofnin_lagoustines_baguette

Le ventre plein, petite balade dans Hofn. Arrivé au sommet d’une falaise, en contrebas nous apercevons des centaines de Sternes arctique. Ni une ni deux, elles nous ont attaqué car elles étaient en train de couver ! Pic pic sur la tête ! J’arrive tout de même à en photographier juste au dessus de moi.

Hofn_Bird_2

Hofn_Bird_3

Puis sur la lagune plein d’autres oiseaux très jolis.

Hofn_Bird_4

Hofn_Bird

Direction Djúpivogur pour camper avec une petite halte à Stafafell très petit hameau mais avec une très belle église, son cimetière et plein de moutons en liberté. Rencontre également avec un Huitrier Pie.

Skafafell_agneaux

Skafafell_huitrier_pie

Le soir, camping à Djúpivogur où nous retrouvons Derek qui est allé plus vite que nous en STOP  :-D.

Surprise à l’allumage de l’ordinateur, l’écran est tout bleu, oups il a pris l’eau dans le coffre, la tente lui a coulé dessus …

Séance démontage et séchage au sèche main ! Merci Derek pour le tournevis !

Ordi_demontage

Djupivogur_sechage_ordi

Tout est rentré dans l’ordre. Bonne nuit !

Jour 7 : Fjaðrárgljúfur Canyon, Skaftafell

Passage par le très beau Fjaðrárgljúfur Canyon et on fini la journée à Skaftafell.  Plein de chose à voir à Skaftafell.

« Sel » une vieille ferme en toit tourbé avec un champs de lave à perte de vue comme paysage. Étonnant contraste !

Skaftafell_Sel_2

Skaftafell_Sel

Et même la vue sur la langue glacière de Skeiðarárjökull

Skaftafell_Sel_Vatnajokull

Ensuite passage à la cascade de Svartifoss avec ses magnifiques formations d’orgues basaltiques tout autour.

Svartifoss

 

De nombreux oiseaux sont présent dans ce parc national, en voici deux que nous avons eu l’occasion d’approcher.

Skaftafell_bird_2

Skaftafell_bird

Ce soir là, 22h30 pas envie de dormir et il fait encore jour. Je dis à Emilie déjà dans son duvet : « ça te dirait d’aller randonner au pied d’ Öræfajökul » . Un petit grognement et aller, c’est parti, 6 km à pied ça nous fera ça en moins à faire demain 😀

Skaftafell_glacier

Nuit à Skaftafell.

Jour 6 : Hamragardar, Skogafoss, Solheimajokull, US Navy, Vik

Début de journée sous la pluie avec une nuit pas très reposante (tempête). Derek notre nouveau compagnon de voyage Québécois a vu sa tente s’envoler tellement il y avait du vent. Mais juste avant, petit passage derrière le camping aux chutes de Seljalandsfoss seules derrières lesquelles il y a un passage et Glufrafoss qui tombe dans un trou sans fin. Dommage le ciel est couvert c’est tout de suite beaucoup moins joli.

seljalandsfoss

Direction Skogar pour admirer la chute de Skogafoss et randonner sur le plateau plus haut avec la vingtaine de cascades qui la précède. Canyon magnifique.

Skogafoss

Skogafoss_2

Juste après, premier glacier du séjour, la langue du Solheimajokull qui fini dans un lac. Le noir, le blanc, le bleu turquoise beau mélange de couleurs. Petite séance photo, nous avons même rencontré un des nains de blanche neige avec sa pioche !

solheimajokull_2

solheimajokull

solheimajokull_nain_pioche

 

Aller, pour finir la journée, une petite marche de 8 km pour aller voir un Douglas C47 Dakota de l’US Navy écrasé sur une plage de cendres volcaniques. Au départ, nous étions ému en se disant que c’était surement pendant la guerre que le pilote s’était posé là après avoir été touché par de balles (de nombreux impacts sur la carlingue). Mais en fait on a vite appris que cet avion, a atterri ici dans les années 70 simplement par manque de carburant et surtout suite à une erreur du pilote qui a fermé le mauvais réservoir de kérosène …

Us_Navy_2

Us_Navy

Fin de journée camping de Vik fermé à cette date. Nuit gratuite.

Jour 5 : Très mauvais temps mais on continue !

 

Direction Thjofafoss et le Mont Burfell grignoté par les nuages :

thjofafoss

Ensuite on s’est un peu perdu dans la nature et découvert un refuge très sympa en toit tourbé

Refuge_toit_tourbe

Ensuite Direction Keldur et sa petite église. Ce sont les plus vieilles maisons (inhabitées) en toit tourbé d’Islande.

Keldur_Eglise

Keldur

Fin de journée on part pour le camping de Skaftafell où on fera la rencontre de Derek, sympathique Québécois auto stopper que l’on emmènera avec nous pendant 3 jours.

Nuit avec grosse pluie et gros vent => boule Quies obligatoires !

Back to Reykjavik, et nouveau départ !

 

Nous voilà de retour à Reykjavik pour récupérer le colis DHL Express envoyé par maman (Adrien) qui contient nos deux autres cartes bleues.

Direction la route 32 pour admirer la double cascade de Hjálparfoss. Le beau temps n’est pas au rendez vous, mais c’est tout de même impressionnant.

hjalparfoss

 

Ensuite petit passage par Stong une ancienne ferme Viking ensevelie par l’éruption de l’Hekla en 1104. A l’occasion de fouilles archéologiques les fondations ont été retrouvées.

Direction le Gjain Canyon pas très loin et premier passage de rivière en 4X4 🙂 Sympa. Le Gjain Canyon et vraiment un endroit féerique. Une multitude de petites cascades dans une gorge pleine de verdure. C’est beau !

Gjain Canyon

Gjain Canyon 3

 

On rattrape le temps perdu et direction Háifoss et Granni les deux plus impressionnantes cascades qu’on a vu jusqu’à présent.

Haifoss et Granni

Haifoss

Granni

Trop éloigné de la civilisation, on finira la journée dans une vieille ferme en mode camping sur la route 26 . La nuit très ventée ne nous a pas trop reposée mais elle a aura bien profité à une souris qui nous a grignoté nos galettes de riz , mais aussi chié dans le paquet !!!

Camping_Galtalaekur_II

 

Jour 4 : Fin de la galère, un bon bain d’eau chaude !

 

Finallement VISA nous appelle pour nous débloquer de l’ « Emergency Cash » dans une banque juste derrière le camping. Je n’y crois même plus … mais je tente … Ouf, on met de l’essence et l’aventure est repartie !

Au camping, on rencontre Julien, un québécois à qui on propose de venir avec nous pour prendre un bain d’eau chaude à Hveragerði. Un vent à décorner les bœufs pendant les 3,5km de marche d’approche. Et plouf ! L’eau à plus de 40°C … ça fait tourner la tête au bout d’un moement. Je comprends mieux pourquoi les locaux,  sont assis avec de l’eau seulement jusqu’au nombril.

Hveragerdi

Jour 3 : On est définitivement dans la merde …

Début de journée, j’appel la banque qui m’informe que ma carte est bloquée car 3 code pin incorrect !!!  La station de Geysir  nous a donc bien bloqué la carte.

Nous sommes donc sans essence, sans carte bleue et sans argent liquide. La banquière me dit au téléphone : « vous êtes mal barré là ». Super rassurant n’est ce pas ?

Après quelques recherches, la banque la plus proche est à Selfoss (47 km) et avec un voyant d’essence allumé on tente le coup. Ouf, de retour à Selfoss on se gare devant la banque.

Après une paire d’heures au téléphone et une vingtaine d’interlocuteurs de chez VISA aussi inutiles les uns les autres nous finirons par décider d’aller planter notre tente dans le même camping qu’il y a deux jours situé juste derrière la banque. Ici la gérante est vraiment très très gentille. Elle nous dit installez vous, nous trouve les infos pour se faire expédier notre deuxième carte bleue en Express 24H et nous propose même de l’argent pour mettre de l’essence afin de nous rendre à Reykjavik au centre DHL pour récupérer notre CB !!!

VISA qui devait me rappeler dans l’heure, puis ensuite dans les deux heures, ne me rappelleront finallement pas.

C’est la fin de la journée, au lit !

Fin de journée, début des emmerdes …

En cette fin de deuxième jour, nous apercevons un panneau indiquant la prochaine station essence à 243 km. Nous faisons donc immédiatement demi tour, pour un ravitaillement à Geysir.

23061541

Problème : la pompe semble refuser ma carte et me dit que je tape un mauvais code.

Nous nous retrouvons donc avec presque plus d’essence et nous prenons la direction de Flúðir pour passer la nuit. Au camping, ma carte ne fonctionne pas non plus … nous commençons à avoir peur. Le gérant sympa : Stay for free, take a shower and Relax. OK 🙂

Flúðir